lundi 11 octobre

Bonsoir et bonne nuit !

Bonsoir mes chers amis,

Beau temps sur tout la ligne. Un peu plus froid le matin.

AVIS aux amateurs de cueillettes de champignons, lu dans Sciences et Avenir, bien sur un peu long à lire, mais tellement important,

Des conseils pour éviter les intoxications dues à des champignons


"Chaque année, on déplore en France un millier d’intoxications dues à des champignons", avait rappelé le 25 septembre 2020 l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses). Le risque le plus courant est de confondre une espèce comestible avec une toxique.

Mais même les champignons mangeables peuvent se révéler dangereux s'ils sont en mauvais état, mal cuits ou encore mal conservés. En outre, "certains champignons sont toxiques lorsqu’ils sont consommés avec de l'alcool", mettait en garde l'établissement public. Les conséquences peuvent être dramatiques et avec des délais d'apparition variables (de quelques heures à plus de douze heures) : troubles digestifs, complications rénales, troubles hépatiques ou même décès.

L'Anses délivre des conseils pour réussir à faire baisser le nombre d'intoxications annuelles dues à des champignons.

Tout d'abord elle recommande de ne jamais utiliser de sacs en plastique pour les déposer. Ils accélèrent le pourrissement. Il faut privilégier un panier en osier ou tout simplement un carton en prenant soin de bien séparer les espèces.


La cueillette doit avoir lieu loin des sites pollués (par exemple, les bords de route) car les champignons absorbent les polluants.
En les ramassant, il faut être sûrs de leur espèce et ne pas se fier aux applications smartphone d'identification, sources d'erreur. Il est bien connu que certains champignons vénéneux ressemblent beaucoup à d'autres comestibles. Il faut "cueillir uniquement les spécimens en bon état (et ni trop jeunes ni trop vieux, ndlr) et prélever la totalité du champignon (pied et chapeau) afin d’en permettre l’identification", précise l'Anses.

Après la cueillette, il est important de se laver les mains, de prendre en photo la récolte (une démarche utile en cas d'intoxication) et de la consommer dans les deux jours (conservation au réfrigérateur et isolée des autres aliments).


"Ne jamais consommer les champignons crus et cuire chaque espèce séparément et suffisamment", insiste l'Anses. "Cela détruit parasites et bactéries, et rend certaines espèces comestibles (shiitake, morilles, certains bolets)".


Enfin, les champignons doivent être consommés de manière raisonnable, par des personnes non fragiles (pas par des enfants, des personnes âgées ou encore des femmes enceintes).
Des prélèvements "raisonnables"


Si la cueillette des champignons est autorisée en forêt domaniale, c'est-à-dire publique, il n'est pas pour autant permis de faire n'importe quoi. La cueillette est donc autorisée "si elle reste dans le cadre d’une consommation familiale et si les prélèvements sont raisonnables, c'est-à-dire qu'ils n’excèdent pas cinq litres par personne et par jour (sauf réglementation locale contraire)", explique sur son site l'Office national des forêts (ONF). Si elle doit être modérée c'est parce qu'en principe, une "autorisation préalable du propriétaire est nécessaire". Car oui, même si le lieu est public, il a néanmoins un propriétaire : l'Etat lui-même, une région, un département...

"De plus, les cueillettes excessives peuvent menacer des espèces, même courantes comme le muguet ou les jonquilles", souligne l'ONF. Il convient donc de faire attention à ne pas arracher les fleurs mais aussi de respecter l'humus : "il s’agit de la couche de terre à la surface, d’environ dix centimètres de profondeur, qui est essentielle à la vie du champignon. N’enlevez pas de grosses mottes en prenant un champignon, ne retournez pas la terre autour…", demande l'office."

Voilà vous êtes avertis.

Avec tous les commentaires que j'ai posés, je ne peux qe vous souhaiter une BONNE NUIT. Et finir de regarder le film.

A demain en prenant soin de vous

2 b ma mardi_087BPat21

 Meilleure santé à qui ne l'a pas.

Toutes mes pensées positives pour toi ma tite PAT ,  bon courage !!

GROS GROS BISOUS TENDRESSE de 

*Jacline*

 

Posté par jacline_H_49 à 22:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


samedi 02 mai

trucs et astuces

Bonjour tout le monde,

Ceci se retrouvera dans la rubrique N° 13 à droite. Santé au naturel.

Toujours bon à savoir, par exemple pour éléminer les mauvaises herbes, l'eau des pates ! 

Eaux de cuissons à ne pas jeter BPat20

Bonne santé et bon après midi.

Gros bisous de *Jacline* 

 

Posté par jacline_H_49 à 13:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 24 février

LE GRAND FROID SIBERIEN

Coucou et Bonjour à toutes et tous, 

Un petit passage rapide, pour vous mettre en garde contre le froid sibérien qui se fera sentir encore plus bientôt, conseils =

La Direction générale de la Santé a de son côté rappelé les "précautions indispensables" à prendre en raison du froid intense pour se protéger de l'hypothermie, des gelures ou de l'aggravation d'éventuels risques cardio-vasculaires....

Elle conseille d'éviter les sorties pour les nourrissons ou les personnes âgées, et de se couvrir chaudement, en protégeant surtout la tête, le cou, les mains et les pieds.

Les autorités ont également mis en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone liés à des chauffages défectueux. 

J'espère que tout le monde va bien, et je vous dis à tout à l'heure mes chéries(is).

GROS BISOUS pour bien terminer cette journée très ensoleillée et déjà glaciale.

*Jacline*

 

Posté par jacline_H_49 à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 18 juillet

Pour la santé (2

Pendant que j'y suis, toujours dans le n° 13 - Santé au naturel

PLANTES AROMATIQUES

On ne remerciera jamais assez la nature pour les plantes aromatiques.

Ce sont d'excellentes alliées pour une cuisine haute en saveurs que l'on peut facilement trouver en supermarché tout au long de l'année.

Pourtant, leur histoire, production et bienfaits restent souvent inconnus du grand public. Découvrez les secrets de ces petites stars des jardins.


Va-t-on devoir bientôt ranger les herbes aromatiques dans le même rayon que les truffes ou le caviar ?

L'idée peut sembler saugrenue mais les chiffres vont dans ce sens.

Une étude réalisée en mars 2017 par l'association nationale de défense des consommateurs et des usagers a mis en évidence le prix parfois exorbitant de ces condiments.

Ainsi, en région PACA, la ciboulette "première saveur" peut atteindre 1400 euros le kilo, alors que la truffe se vend à 1000 euros le kilo en moyenne.

Autre révélation : les herbes de Provence n'en ont parfois que le nom. Sur 500 tonnes vendues, seulement 10% sont produites en France, et la composition du mélange d'herbes n'est pas réglementée.


Des vertus santé et beauté =


Le succès de ces plantes et herbes qui relèvent nos plats n'est pas nouveau. Pendant des siècles, elles étaient surtout utilisées à des fins thérapeutiques. La phytothérapie est une pratique très ancienne qui utilise les plantes pour soigner les maux, de la rage de dents à la constipation.

La star des plantes aromatiques, c'est le basilic. Il a des vertus sédatives qui peuvent aider à lutter contre l'insomnie et il facilite la digestion.

C'est aussi un ingrédient utilisé dans le monde de la beauté : son action anti-irritante est bonne pour la peau et, sous forme de shampoing, il peut donner du volume et de l'éclat aux cheveux. Madonna a d'ailleurs récemment révélé prendre des bains de basilic frais !

La ciboulette permet de réguler le rythme cardiaque grâce au potassium, et le thym est un excellent antiseptique. - La menthe est un antioxydant, et elle est utilisée sous sa forme poivrée pour traiter les symptômes des troubles du côlon irritable.

En plus de donner bonne haleine, le persil peut aider à prévenir certaines maladies respiratoires.

Le romarin permet de traiter les troubles hépatiques et gastro-intestinaux, alors qu'en usage externe il a une action bénéfique sur les problèmes rhumatismaux et de la circulation sanguine périphérique.

La mélisse, qui est délicieuse avec les viandes blanches, serait excellente contre les règles douloureuses.


De la cuisine au placard = 

On connaît le bon goût du basilic pour la cuisine italienne, le thym pour les grillades ou encore le mariage de la menthe avec le chocolat et la fraîcheur qu'elle apporte au cocktail mojito.

Mais il serait dommage de s'arrêter là : les plantes aromatiques offrent une polyvalence non négligeable, qui dépasse les murs de la cuisine. Une fois séchées, elles peuvent être associées au sel de Guérande afin de créer un délicieux sel aromatique.

Les rameaux de romarin frais placés dans une armoire éloignent les mites et insectes.

L'origan séché est utilisé pour les pots-pourris et pour parfumer le linge. À chaque plante son secret utile !

Gros bisous et profitez de la nature si généreuse.

Jacline 

 

Posté par jacline_H_49 à 18:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Pour la santé (1

Coucou toutes mes chères amies, 

je mets ce qui suit dans la rubrique n°13 - Santé au naturel : 

 

CONSERVATION DES FRUITS

Durée de conservation au frais et en corbeille :


L'abricot : 2 à 5 jours en corbeille ; 7 à 8 jours en frigo  ;


La cerise : 2 à 4 jours en corbeille ; 5 jours au frigo (la consommer rapidement après achat) ; 


La fraise : 1 jour en corbeille ; 6 jours au frigo ; 


Le melon : 1 à 2 jours en corbeille ; 2 à 6 jours au frigo (dans un contenant hermétique) ; 


Les pêches et nectarines : 2 à 4 jours en corbeille ; 3 à 4 jours au frais ; 


Les petits fruits rouges : 1 à 2 jours au frigo ;


La tomate : 3 à 4 jours en corbeille (avec leur pédoncule si possible) ;


Le cas de la tomate = 


Si au frigo elle se conserve plus longtemps, l'air libre préserve ses qualités gustatives. Il vaut mieux acheter ses tomates en petite quantité qu'en grandes, sous peine de devoir les garder au frais et de les voir se dénaturer.

conservez au mieux votre santé

bisous Jacline 

 

Posté par jacline_H_49 à 18:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


dimanche 30 octobre

Pour la santé

Bonjour à vous mes chers amis,

Bonne santé

Le laurier, le meilleur ami de notre corps

Permettre de combattre le stress n’est pas le seul atout santé du laurier. En les laissant mijoter dans nos plats, ses feuilles augmenteront le pouvoir antioxydant des aliments qui les accompagnent nous permettant de renforcer nos défenses immunitaires. L’odeur dégagée par cette plante a également pour effet de booster notre processus de digestion nous évitant ainsi les désagréments tels que les ballonnements et les brûlures d’estomac.

Enfin, la feuille de laurier détient des propriétés antiseptiques, antibactériennes et anti-inflammatoires qui aident à mieux combattre les infections et les maladies virales et à soulager la douleur. Elle est utile notamment en cas de migraine ou de tension musculaire. Le plus simple sera alors de prendre un bain dans lequel on aura pris soin de déposer quelques feuilles et de laisser la magie du laurier opérer.

Bonne journée

bisous

Jacline 

 

Posté par jacline_H_49 à 09:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mardi 23 juin

Pour la santé de tous

BONJOUR mes chers amis(es),

Ce n'est pas mon heure habituelle, lol

j'espère que vous passez une bonne journée, et vous souhaite une bonne soirée.

Je vous mets le lien ci-dessous, au sujet des aliments en contradiction avec certains médicaments

http://www.medisite.fr/medicaments-et-risques-sante-medicaments-aliments-melanges-dangereux.1724.70.html?xtor=EPR-31-47307%5BMedisite-Best-Of%5D-20110116

j'espère qu'il va fonctionner

vous le retrouverez dans la rubrique n°19 Santé au naturel. 

GROS bisous à toute la famille, et ceux et celles qui passent en catimini.

*Jacline*

 

J'ai mis le lien correctement, comme cela en cliquant dessus on y arrive directement

Bisous...Pat

 

 

Posté par jacline_H_49 à 18:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

lundi 09 février

CONTRE LA GRIPPE

Comment préparer un sirop contre la grippe ?

Fièvre, mal de gorge, toux, découvrez ce remède de grand-mère pour soulager les symptômes de la grippe. Ce sirop pourra aussi être utilisé en prévention contre la grippe.

Remède de grand-mère

  1. Versez l’eau dans une casserole.
  2. Ajoutez-y l’ail et laissez bouillir l’eau pendant environ 10 minutes.
  3. Filtrez et ajoutez le sucre.
  4. Versez le sirop dans un flacon en verre.
  5. Prenez 2 à 3 cuillères à soupe par jour.

Ingrédients

  • 50 g d’ail
  • 50 g de sucre roux
  • 200 ml d’eau

Équipement

  • Une casserole
  • Un flacon en verre
  • Un entonnoir

Les conseils de nos grands-mères

  • Conservez le sirop au réfrigérateur.
  • Lavez-vous les mains régulièrement pour éviter d’attraper la grippe.

Posté par jacline_H_49 à 18:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 02 novembre

CHAMPIGNONS !!

CHAMPIGNONS.....ATTENTION !!

Le saviez-vous ? 

Je suis abonnée à un mensuel, "Sciences et Avenir", le dernier était consacré aux champignons. J'en ais appris des choses, inouïes !

Mais la plus importante, c'est qu'il NE FAUT PAS MANGER LES CHAMPIGNONS DE PARIS "CRUS" !!!! 

C'est ce que j'avais tendance à faire, mais heureusement très rarement  avec une salade, verte ou tomates !! et un gros seulement, par personne, c'est-à-dire rien que pour nous deux. 

J'espère que vous prendrez bonne note et n'en consommerez jamais crus. 

Gros bisous à vous mes trésors *Jacline* 

 

Posté par jacline_H_49 à 21:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 14 août

LE NOUVEAU SUCRE la STEVIA

Pour être plus informés sur ce nouveau sucre qui débarque chez nous, voici un lien que vous pouvez consulter

http://www.medisite.fr/phytotherapie-les-vertus-de-la-stevia.6280.90.html?xtor=EPR-33

Bien à vous tous - bisous **j**

Posté par jacline_H_49 à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]