mercredi 24 décembre

créa de Bibi mon petit escargot

JOYEUXNOELPAT

Merci ma Bibi

BON NOEL A TOI

MILLE BISOUS

Noël

Noel, jour merveilleux et somptueux,
Moments doux,pleins de rires joyeux,
Seule date où la misere et la guerre n'ont plus leur place
Instant sacré où le Sauveur,dans son amour,nous enlaçe.

Nuit étoilée,où tout est douillet,tout est tranquille,
Fête, qui avec la neige, nous isole comme une ile,
Vers cette espérance, qu'est ce Nouveau-né,
Bébé sanctifié qui arrive pour sauver l'humanité.

Noel sans boire, mais plein d'espoir,
Allégresse remplie de rêves dans le noir,
Tourbillons d'Amour remplissant tous les coeurs,
Afin de faire de nous, des porteurs de bonheur.

Noel, SEUL ou en groupe, mais heureux,
Noel, moment d'adoration pour cet instant silencieux,
Noel, trêve pour toute Nos souffrances,
Noel, temps pieu soutenant notre espérance

Roussel Claude

La Crèche

Sous le regard de l'âne et le regard du boeuf
Cet enfant reposait dans la pure lumière.
Et dans le jour doré de la vielle chaumière
S'éclairait son regard incroyablement neuf.

Le soleil qui passait par les énormes brèches
Eclairait un enfant gardé par du bétail.
Le soleil qui passait par un pauvre portail
Eclairait une crèche entre les autres crèches.

Mais le vent qui soufflait par les énormes brèches
Eût glacé cet enfant qui s'était découvert.
Et le vent qui soufflait par le portail ouvert
Eût glacé dans sa crèche entre les autres crèches

Cet enfant qui dormait en fermant les deux poings
Si ces deux chambellans et ces museaux velus
Et ces gardes du corps et ces deux gros témoins
Pour le garer du froid n'eussent soufflé dessus.

Sous le regard du boeuf et le regard de l'âne
Cet enfant respirait dans son premier sommeil.
Les bêtes calculant dedans leur double crâne
Attendaient le signal de son premier réveil.

Et ces deux gros barbus et ces deux gros bisons
Regardaient s'éclairer la lèvre humide et ronde.
Et ces deux gros poilus et ces deux gros barbons
Regardaient sommeiller le premier roi du monde.

Charles Péguy

Posté par quinette à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]