Bonjour mes ami(e)s,

Me voici revenue de mon RV habituel, le ciel est couvert mais je pense que la journée sera très belle quand même, hier quelle journée de chaleur, cet été indien nous apporte vraiment ce que les vacanciers n'ont pas eu.

Je suis très heureuse si j'ai pu vous faire partager les bons moments que nous avons eus, effectivement les courbatures se sont dissipées avec tous ces souvenirs que nous conserveront très longtemps, vous n'avez eu que quelques images mais nous avons tout en mémoire et nous ne cessons d'en parler. Je comprends que les kilomètres qui séparent certains de cette région sont importants mais qui dit que dans la vie il n'y aura pas une sortie qui vous permettra de faire ces découvertes. Dommage que je n'ai pas des dépendances comme au chateau où nous avons dormi pour vous recevoir tous car là nous pourrions passer des moments merveilleux.

Alors Pat et Nénette, bonne détente chez le coiffeur.

Virginie et Phil, bon courage pour cette nouvelle journée de taf.

Nicolette, comment vas-tu ? J'espère que tu as pu aller à tes rendez-vous.

Jacline, comment allez-vous tous les deux, mieux, mais cette chaleur n'est pas pour te convenir. Tu ne reconnaitrais pas ce que tu as découvert au Puy du Fou tellement cela à changé, nous y étions allés en 1994. Oui le concept a été vendu aux chinois qui vont l'intégrer à l'identique tels que nous les connaissons, à la Russie seulement au niveau culturel et pas question de parler politique et un petit bout en Angleterre.

Anne, je vois que le petit Nathaniel adore se promener avec sa Mamy et sur ses genoux. Alors et la brocante, as-tu déniché la perle rare. Meilleure santé à toi.

Titou, toujours en famille, profitez en au maximum.

Océandefleurs, je comprends que le jardin réclame de l'eau et heureusement que nous ne sommes pas comme dans certaines régions restreints. Prenez soin de vous quand même.

Sara, notre belgicotte comme le dit si bien Nicolette, que deviens-tu ?

Maryse, je souhaite que toute la famille soit plus sereine et que petit Théo continue ce long chemin sans trop de cailloux afin de rester stable.

Sans oublier nos amies Mamitina, Claudine, Henryka et celles qui sont bien loin, je vous souhaite un très bon mardi et je vous mets des souvenirs de notre sortie.

HPIM3130

HPIM3057

à la fin de ce spectacle avec les oiseaux, se cotoyaient, colombes, faucons, vautours, marabouts, cicognes, et je me disais si tous les hommes pouvaient en faire autant, que notre monde serait paisible et beau.

De gros bisous à vous partager.

LN