Bonjour mes ami(es, 

Dernier jour du mois,  je ne sais pas vous mais moi je n'ai pas vraiment vu l'année passer !

Je suis heureuse d'avoir retrouvé certaines de nos amies, Pat, Jacline, Nénette et j'ai aperçu également Marie-Jo.

J'espère que tout le monde a passé une bonne nuit, réparatrice de tout ce qui a pu hier vous fatiguer et qu'aujourd'hui sera une journée plus agréable, même le temps ce matin est meilleur, enfin il fait plus clair, aurons-nous la joie de voir le soleil ? Hier soir le ciel était rose orangé et la veille il parait qu'il était violet, là je n'ai pas vu cela, sans doute pas dans le bon endroit. 

Quoi que vous ferez en ce vendredi, je vous souhaite une 

118587940

 

non non il ne neige pas !

Eh oui demain nous serons le 1er Décembre, le temps de l'avent, les calendriers sont là depuis déjà longtemps et les enfants vont pouvoir ouvrir la première fenêtre ou porte et découvrir ce qu'il y a derrière. C'est toujours un moment magique et cela va se répéter chaque jour jusqu'à Noël, pour moi les décorations se feront la semaine prochaine, j'ai envie d'apporter quelques nouveautés mais l'idée générale ne changera pas trop, place oblige. 

Ma Pat j'ai été très heureuse de te lire hier, même si je vois que cette nouvelle manière de te soigner laisse encore quelques inconvénients, je pense effectivement qu'il faut prendre soin de toi même si parfois c'est plus difficile à accepter. Je pense qu'aujourd'hui tu dois avoir une pensée pour ton beau père qui s'appelait André, à moins que je ne me trompe ! 

Tu m'as devancé, lorsque j'ai vu que le compte de Monique avait été piraté, bien ennuyeux pour elle, j'espère que le docteur ordinateur pourra remettre tout cela conforme mais sans doute avec quelques modifications apportées. 

J'ai également été contente de te voir ce matin. la nuit n'a peut-être pas été trop difficile.

Monique, a bientôt de te retrouver et surtout donnent nous ta nouvelle adresse mail. Bon courage en attendant. 

Virginie, merci j'ai bien reçu ton courriel, je vais voir cela durant le week end et merci aussi pour tes conseils. Allez plus que quelques heures avant le week end. 

Maryse, à bientôt de te retrouver, avec de bonnes nouvelles. 

Nénette, je vois que tu ne vois pas le ciel qui est sous de gros nuages, sans doute de la pluie alors je vais souffler pour t'envoyer un peu de soleil qui vient nous saluer avec un beau ciel bleu. Contente de te retrouver aussi mais hier avec les courses habituelles, la fatigue était sans doute là. 

Nicolette, j'espère que tu as passé une meilleure nuit mais hélas ces travaux de réfection de la voie ferrée ne peuvent se faire que la nuit. Il est vrai que le bruit occasionné ne fait pas le bonheur des dormeurs, Fanny dormait-elle ? Après le matin on est pas bien du tout mais une virée chez Irène,  j'espère qu'elle va pour le mieux après ces derniers soucis et que vous avez pu faire un Thea Time. 

Jacline, heureuse de te retrouver mais je vois qu'l n'y avait rien de grave, sauf beaucoup de choses à faire. Tu nous a rédigés un vrai article de pigiste !!!!!! Un petit mot pour chacune. Les travaux semblent être chez beaucoup mais chez toi ils ont été stoppés par la pluie, aujourd'hui ils pourront travailler, le soleil est là. 

Dis donc elle est un peu noire ton histoire mais Drôle, malgré tout elle m'a fait sourire, la chute est très bonne si je peux m'exprimer ainsi. 

Ton Elodie est vraiment une perle, quel bonheur de l'avoir. Ah Mr le Merlan, va passer voir Louis, les petites bêtises vont être réparées.

A propos pourquoi certaines personnes disent qu'elles vont chez le merlan en parlant du coiffeur : 

Début XVIIIè siècle, on commença à poudrer les perruques de ces messieurs et dames de la très haute société française : personnages de la cour royale, le roi et la reine eux-mêmes, nobles, puis grands bourgeois ou savants, écrivains et juristes.

La poudre en question était d'amidon, donc toute blanche, et pulvérisée grâce à un soufflet ou un éventail. On se protégeait le visage par un cornet en carton. Mais le perruquier-posticheur lui-même ressortait de l'opération parfois tout enfariné, tel un merlan que l'on s'apprête à frire. D'où ce surnom de merlan dont le coiffeur fut bientôt affublé. 

Pourtant c'est bien bon ce poisson souvent frit .

Titou, Océandefleurs et Marie-JO je vous souhaite un bon vendredi suivi d'un bon week end. 

Valie, alors comme cela ta fille est malade, j'espère juste que ce n'est pas trop important mais elle est sérieuse car elle veut aller en cours. Le week end au chaud lui fera le plus grand bien. Et avec l'activité que vous ferez, ce ne sera que du bonheur.

Mai nou va peut-être être de faction si Mam Miam est rentrée, ce que je lui souhaite de tout coeur. Tout le monde va se retrouver pour un week end agréable. 

Toujours pas de Danielle !

Marie-Claude, j'espère que tes soucis de santé s'améliorent. 

UDR1khXAWkRVVaHl9lYrLOAJw3Y

à vous toutes mes ami(e)s, Pat, Virginie, Maryse, Nénette, Nicolette, Jacline, Titou, Océandefleurs, Marie-JO, Valie, Monique, Mai nou, Danielle, Marie-Claude, Mam Miam, Dom, Sara, Kalcou, Mamitina, Claudine, Coco, Mamyrose, Colette, Huguette, Nadette, Murielle, Elisabeth, Mamisette et mamisette, Diane, d'ici, d'ailleurs ou de passage. 

fJuoVdBHBNfL4aUQ0nIMEatQZfE@500x500

LN