Je viens vous faire un petit coucou avant d'aller au lit, vous allez croire que je vous abandonne, mais rassurez-vous je pense bien à vous toutes, je passe vous lire, mais je suis trop fatiguée pour vous écrire un message après le travail. Nous avons actuellement beaucoup d'obsèques et peu de bénévoles pour assurer la relève. Parallèlement, des célébrations spéciales à préparer en plus de celles habituelles. Nous n'avons pas encore pu recommencer les répétitions de chorale, l'emploi du temps était trop chargé jusqu'à maintenant.

Bon séjour à Pat avec sa soeur, et gros bisous à vous toutes accompagnés de mes pensées amicales

Marie-Jo